Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 19:29
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8
Nourrir les hommes SECONDE 8

GERER LES RESSOURCES HUMAINES

 

 

COURS 1.

Nourrir les hommes.

 

 

INTRODUCTION

 

La nourriture est un enjeu majeur pour l'humanité parce que, aujourd’hui, les problèmes concernant l’agriculture et l’alimentation sont nombreux et importants:

 

  • la qualité de la nourriture fournie aux hommes,
  •  la maltraitance animale, celle des sols et des forêts,
  •  la faim dans le monde.

 

La gestion des ressources terrestres concernant l’alimentation est au cœur du développement durable.

Mais peut-on concilier la recherche du profit, la préservation de l’environnement et le bien être social?

 

 

VOCABULAIRE.

  • Sécurité alimentaire: le fait de disposer de denrées alimentaires en quantités suffisantes toute l’année
  • Agriculture productiviste: agriculture cherchant une productivité et des rendements élevés
  •  Famine: rupture absolue de nourriture pour des populations entières
  • Sous-nutrition: fait de disposer une ration alimentaire qui est en permanence insuffisante (inférieure à 2 400 calories par jour pour un adulte)
  • Malnutrition: déséquilibre de la ration alimentaire.

 

 

Partie 1. Les paradoxes de la faim dans le monde

 

 

Entre 1950 et 2000, l’agriculture produit plus grâce à l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires (engrais et pesticides d'origine chimique). Cette augmentation de la productivité lui permet de répondre à la croissance démographique.

 

  • La population humaine devrait continuer son explosion démographique jusqu’en 2050 et passer de 7 milliards en 2011 à 9 ou 10 milliards en 2050.
  • La nourriture n’a jamais été aussi importante sur Terre malgré l’explosion de la population grâce à une agriculture devenue productiviste
  • La ration moyenne par habitant est passée de 2 300 calories / jour en 1960 à plus de 2 800 en 2010. Le seuil de 2 400 cal/j est dépassé depuis les années 1970
  • La production agricole mondiale a donc répondu à l’explosion démographique. La sécurité alimentaire de la planète s’est améliorée et les grandes famines ont disparu.

Or, le nombre de personnes souffrant de sous alimentation reste très important malgré cet accroissement de la production alimentaire.

  • En 2013, près de 870 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde
  • En 2016, 795 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 1 personne sur 9.

 

La sous-alimentation (ou sous-nutrition) consiste en un apport quantitatif alimentaire insuffisant pour combler les dépenses énergétiques journalières d'un individu.

La malnutrition  consiste en un déséquilibre qualitatif de la ration alimentaire avec:

- soit un excès de certains aliments

Soit un déficit de certains aliments.

 

La sous alimentation ou un alimentation fortement carencée entrave les fonctions normales du corps comme de grandir ou de résister aux maladies.

Le travail physique devient alors très pénible et les capacités d’apprentissage en sont diminuées.

Pour les femmes, la grossesse est mise à risque et l’allaitement est compromis.

 

Où souffre-t-on de la malnutrition dans  le monder?

 

Pour Thanksgiving, chaque Américain a consommé environ 4.500 calories en nourriture durant ce seul repas. Au réveillon de Noël, un Français en consomme presque 2.400 calories en moyenne. Mais dans de nombreux pays à travers le monde, chaque personne a du mal à avoir accès à plus de 2.000 calories par jour.

Parmi les 26 pays les plus affectés par la faim dans le monde, les quatre qui présentent un indice "très alarmant", se situent tous en Afrique subsaharienne : Burundi, Tchad, Erythrée et République démocratique du Congo (RDC).

 

En Afrique, la faim touche pour la plupart des paysans incapables de vivre de leurs terres ou des personnes ayant suivi un exode rural pour chercher du travail et qui se sont retrouvées dans des bidons-villes

 

Si les agriculteurs, les éleveurs et les pécheurs sont les plus touchés par la sous alimentation ou la malnutrition par carences, c'est à cause de:

 

  1. Les techniques de production à la portée des agriculteurs pauvres, donnent des rendements faibles.
  2. L’étendue de leur exploitation est réduite.
  3. L’accès à l’information et la formation à de nouvelles techniques n’est pas assuré 

 

Un cercle vicieux peut se mettre en place très vite qui fait basculer l'agriculteur et sa famille dans la faim:

 

  • Les surplus que ces petits exploitants agricoles  parviennent éventuellement à dégager, ils les écoulent au moment des récoltes et dans la ville la plus proche c’est-à-dire à un moment où les prix sont très bas.
  • Il n’est pas rare qu’ils doivent, 3-4 mois plus tard, en période creuse, racheter de la nourriture au moment où le prix des produits agricoles est beaucoup plus élevés que celui auquel ils ont vendu leur récolte.
  • Ces paysans ne peuvent pas  consommer  toute la production qu’ils ont gardée pour eux parce que sinon ils n’ont plus de quoi semer l’année suivante.
  • Par ailleurs, il arrive que les paysans doivent mettre leur terre en gage pour payer des études, des médicaments Conséquences: l’endettement s’ajoute à la pauvreté. C’est un cercle vicieux qui peut se mettre en marche à tout moment.

 

D’autres causes que la pauvreté peuvent se surajouter, accélérer le processus de pauvreté et conduire à la sous alimentation ou à la malnutrition. Quelles sont-elles?

Par exemple:

  • les guerres, l’instabilité politique
  • les catastrophes naturelles
  • Les variations brutales du prix des aliments qui peuvent augmenter en fonction de l'offre et de la demande et ne plus être accessible aux familles trop pauvres.

 

 

Parmi les nombreux facteurs qui peuvent faire basculer la famille d’un petit agriculteur dans la sous alimentation, il y en a un qui devrait s’aggraver et qui n’a pas d’équivalent  dans l’histoire humaine: la dérégulation climatique.

 

24 ONG ont signé un appel pour demander à la communauté internationale d’intégrer dans les négociations climatiques la question de la sécurité alimentaire.

 70 % des cultures pourraient être affectées par le changement climatique. Si rien n’est fait, 600 millions de personnes supplémentaires souffriront de la faim d’ici à 2080.

 

 

Partie 2. L’agriculture productiviste: une solution pour nourrir le monde de plus en plus remise en question.

1. L'obstacle d'une croissance démographique sans précédent dans l'histoire a été surmonté par l'agriculture productiviste.

 

Comme on l'a vu dans la partie 1, entre 1950 et 2000, l’agriculture produit plus grâce à l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires.Cette augmentation de la productivité lui permet de répondre à la croissance démographique.

 

Cette agriculture et ses méthodes seront étudiées à travers deux exemples: une exploitation agricole au Brésil et une porcherie en Bretagne.

 

Un exemple d’agriculture productiviste au Brésil

 

Question: comment est organisée l’exploitation agricole que l’on va cibler sur Google Earth?

 

Faire attention: à la manière dont les responsables de l’exploitation ont mis la nature à leur service / aux différentes parties de l’exploitation et à leur éventuelle complémentarité / aux techniques utilisées pour maximiser les rendements / aux débouchés probable des produits issus de cette exploitation / à la taille de l’exploitation et au type de propriétaire possible.

 

Le travail est fait à partir d'une prise de notes réalisée en classe et à partir des images placées ci-dessus en tête de l'article.

L'exploitation de champs circulaires et irrigués est basée sur une production intensive de soja.

Ces 50 dernières années, dans le monde, la production du soja a décuplé passant de 27 à 267 millions de tonnes. La superficie dédiée à la culture du soja recouvre désormais 1 million de kilomètres carrés soit l’équivalent des superficies de la France, de l’Allemagne, de la Belgique et des Pays- Bas réunis. C’est sur le continent sud-américain qu’elle a connu sa croissance la plus importante.

Les 3⁄4 de la production mondiale de soja servent à nourrir les animaux.
C’est
la première source de protéines pour les animaux que nous consommons

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by france
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens